Oeuvres d'art

Les murs du Boscolo Aleph de Rome sont imprégnés de l’histoire d’un ancien palais qui fut le siège d’un institut de crédit, restauré avec splendeur. On entre au Paradis, c'est-à-dire dans le SPA, par une porte blindée, cachée dans le caveau de l’ancienne banque et ouverte également à des clients venant de l’extérieur.

Au rez-de-chaussée il y a la zone dédiée aux conventions, dans des limbes consacrés au business.

Le célèbre architecte Adam D. Tihany, qui a conçu cette structure originale, est né en Transylvanie en 1948, il a passé l’enfance en Israël et s’est diplômé en Architecture au Politecnico de Milan. En 1978 il a ouvert à New York un cabinet de design multidisciplinaire qui se distingue depuis toujours pour son approche innovante concernant l’étude de projet du secteur dédié à l’hospitalité. Le design est sophistiqué et souvent révolutionnaire, c’est le fruit de sa perspective globale particulière. Lui-même a défini l'Aleph « non pas un lieu mais plutôt un état mental ».

Sur les murs des chambres trônent des gigantographies en noir et blanc de Bram Tihany, un photographe de rue de New York, qui illustrent une journée de la vie romaine.

Le Boscolo Aleph a gagné le Villegiature Awards 2004 à Paris pour le meilleur interior design d’Europe.